• Découvrir l’Indochine : les traditions balinaises

    Bali est une destination prisée en Indonésie pour plusieurs raisons. Il faut dire que des arguments majeurs jouent en sa faveur : ses paysages sont mémorables et ses habitants sont d’une gentillesse et d’un accueil incomparables. Riches de leurs traditions et coutumes, il est primordial de les connaître et les découvrir pour être certain de ne pas passer à côté !

    Les rites et cérémonies

    Très croyants, au quotidien, les Balinais procèdent à des offrandes et processions. En effet, Bali est la seule île d’Indonésie sur laquelle la religion majoritaire est l’hindouisme. Plus précisément, il s’agit d’un hindouisme un peu différent de celui d’Inde il faut le dire, mais on retrouve des croyances communes comme Ganesh par exemple. Les rites et cérémonies y sont sont monnaies courantes et se concrétisent principalement par des danses. Il est aussi important de noter que les balinais hindous croient en la réincarnation.

    Parmi les rites originaux, on retrouve le limage des dents qui marque le passage de l’adolescence au monde adulte. En ce qui concerne le mariage, à Bali, les hindous sont libres à ce sujet : ce dernier peut se célébrer après que le couple ait consommé. La polygamie n’est plus trop d’actualité et les « divorces » existent.

    Au-delà des hindous, le faible reste de la population est composée de musulmans et de protestants.

    Les danses balinaises

    La culture balinaise tient son originalité de ses rites, qui eux sont marqués par les danses auxquelles s’adonnent les Balinais. Parmi ces dernières, on retrouve le Lelong, c’est la danse la plus connue : elle exprime la quintessence de la féminité et de la grâce. Elle est donc pratiquée exclusivement par les femmes, est comme les autres, vectrice d’histoires mythiques de Bali.

    Cette danse est enseignée dès leur plus jeune âge à l’école et était exécutée autrefois pour les princes dans leur palais. Si vous avez la chance d’assister à l’une des représentations du Lelong, vous verrez que leurs gestes sont d’une précision millimétrée. D’autres danses sont encore plus expressives, le SangHyang, par exemple, est une danse de transe nécessitant la présence du prêtre.

    Enfin, la danse théâtrale du Barong qui est la figure mythologique représentant le Bien. En effet, selon les croyances balinaises, le bien et le mal co-existent et souvent, en introduction de cette dance la lutte manichéenne prend place. On peut y voir Barong lutter contre Rangda, la reine démon.

    Danse Bali

    La cuisine locale

    Avant chaque repas, une offrande aux esprits de la maison est effectuée. La base de l’alimentation des Balinais est bien sûr le riz, qui compose notamment le plat national qui est le Nasi Goreng. Ce plat à base de riz frit est aussi élaboré avec des oeufs, des morceaux de viande, des légumes et des crevettes.

    On trouve aussi l’Urab qui est un mélange délicieux d’haricots (ou autres légumes) et de chair de noix de coco parfumés aux épices. Un plat typique à Bali c’est aussi le Babi guling à base de cochon farci rôti. En plus de la cuisine, vous pourrez déguster de savoureux jus de fruis fraits servis avec la glace pilée.

     

    Nasi Goreng Bali

     

     

    missvoyage
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
Comments are closed.