• Bien préparer son enfant pour des vacances à l’étranger

    Partir loin avec des enfants en bas âge nécessite certaines précautions, car ils sont encore fragiles et ne peuvent pas tout supporter. Quelques conseils pour passer de bonnes vacances ensemble.

    Bien choisir la destination

    Les bonnes vacances se préparent des mois à l’avance, voire même au retour de celles qui viennent de se terminer.

    Il faut choisir la destination par rapport à l’âge de l’enfant. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte : la durée du voyage, le décalage horaire, le climat, la sécurité, la situation politique, l’hygiène et le confort en hébergement, l’eau et la nourriture, les transports sur place, les activités possibles et primordialement la question santé : éviter, par exemple, les pays où le paludisme sévit encore, ou prévoir les précautions à prendre. Cette liste n’est pas exhaustive, mais permet d’analyser tous les paramètres. Si jamais seuls les enfants peuvent partir, les parents peuvent toujours opter pour les colonies de vacances pour les adolescents et enfants.

    Si vous partez en famille, il est sans doute préférable de choisir une destination où vous pourrez louer facilement une voiture équipée, dès votre arrivée. Par exemple, Jumbocar possède une agence de location de voiture à l’aéroport de La Réunion.

    Les papiers nécessaires

    L’enfant mineur doit disposer des papiers suivants pour partir dans un pays hors Union européenne sinon, sa carte nationale d’identité suffira : le livret de famille tenu à jour ou un acte de naissance du mineur et le passeport muni éventuellement d’un visa pour certains pays tout comme l’autorisation parentale pour les mineurs.Il faut prévoir un jeu de photocopies de tous ces papiers pour éviter les problèmes en cas de vol ou de perte.

    La carte nationale d’identité du mineur est à demander à la mairie par la personne qui détient l’autorité parentale.

    Qu’emporter dans ses valises ?

    Pour les tout-petits, il faut déjà emmener tout ce qui concerne son alimentation et son hygiène (biberons, lait, produit pour le change, chapeau…).

    Surtout ne pas oublier la trousse de secours contenant le minimum nécessaire :

    • antiseptiques et antalgiques
    • sérum physiologique
    • thermomètre
    • des pansements
    • une solution de réhydratation
    • des répulsifs antimoustiques …

    Conseil pratique : la poussette, même un peu encombrante, est souvent multifonctionnelle donc utile. Elle peut servir, par exemple, de chaise pour bébé ou de berceau.

     

     

     

    missvoyage
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
Comments are closed.