• Séjour méditation en Thaïlande : 5 temples à découvrir

    La Thaïlande est devenue ces dernières années une des destinations phares pour les touristes en quête d’aventure. Parcs, sites historiques, trek dans les provinces… Ce ne sont pas les divertissements qui manquent. Cependant, la Thaïlande est aussi très réputée pour être l’un des pays d’Asie à avoir longtemps (et encore) enseigné la méditation.

    Nombreux sont ceux qui, lors de leur séjour en Thaïlande, ont passé quelques jours dans ces temples… voire y sont restés !

    Aujourd’hui, nous vous proposons cinq temples où vous pourrez vous poser et découvrir l’art de la méditation.

    Wat Mano Dhammaram

    Egalement connu comme le Wat Nang No, il se situe sur la rive occidentale de la rivière Mae Klong à Kanchanaburi à 130 km de Bangkok. Vieux de plusieurs siècles il a été restauré et est aujourd’hui centre religieux et de méditation de la ville. Ouvert au public vous pourrez vous y ressourcer et rien ne vous empêche de faire un tour sur le fameux pont de la rivière Kwaï à l’aller ou au retour.

    Wat Pat Nanachat

    Situé dans le Nord-Est de la Thaïlande, le temple de Nanachat vous offre la possibilité de séjourner gratuitement (même si les donations sont toujours les bienvenues), et le temps que vous voulez afin de prendre le temps de méditer.

    Vous serez en immersion total puisque vous y suivrez les mêmes préceptes que les moines et participerez à la vie quotidienne du temple. Vous pourrez y rester le temps que vous voudrez mais sachez qu’au-delà de 7 jours, vous devrez faire disparaître la moindre parcelle de pilosité de votre visage (les cheveux compris).

    Wat Mahadhatu

    Thaïlande

    Le temple de Mahadhatu est un des temples les plus prestigieux connus en Thaïlande. Situé près du Grand Palais de Bangkok, il accueille thaïlandais et touristes de tout horizon, peu importe leurs croyances religieuses.

    Le temple possède deux centres alloués à la méditation : un pour les thaïlandais et l’autre pour les étrangers. Vous pourrez y effectuer des retraites allant de quelques jours à plusieurs semaines.

    Wat Phrathat Doi Supthep

    Situé au nord de la ville de Chang Mai, le temple de Doi Supthep est très réputé autant aurpès des thaïlandais que des touristes.

    Vous pourrez monter les 306 marches à la base du temple pour aller admirer la pagode (ou prendre le funiculaire). Des cours de vipassana (l’une des deux formes de bouddhismes les plus pratiquées en Thaïlande) vous seront aussi proposés.

    Suan Mokkh, le jardin de la libération

    Situé dans la province de Surat Thani (à l’orée de la région sud), Suan Mokkh est un monastère qui fut fondé par le moine Buddhadasa, l’un des maîtres de la pensée bouddhiste du 20ème siècle.

    Le monastère offre des enseignements du Dhamma et accueille les touristes de 1er au 10 de chaque mois.

     

    De manière générale l’hébergement et la nourriture sont gratuites dans les temples mais les donations sont toujours les bienvenues et ne sont pas sollicitées. Certains temples vous fourniront gratuitement des vêtements (le blanc est de rigueur), d’autres vous les loueront en échange d’une petite compensation financière, certains n’en disposent pas, il faut donc vous renseigner à l’avance.

    L’anglais est indispensable pour vous faire comprendre et comprendre les enseignements qui vous seront apportés. Si vous voulez participer à des retraites, les préceptes sont fondamentaux (ils sont aux nombres de cinq, parfois huit selon les temples).

    Finalement, le plus important reste de bien savoir quel type de méditation vous voulez pratiquer afin de choisir le temple qui vous correspondra le mieux.

    Celiaj
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
    VN:F [1.9.22_1171]
    Rating: 0 (from 0 votes)
Comments are closed.